Et à nouveau, l'eau coula labourant les muscles fatigués des hommes,lavant le sel de la lutte, rendant aux yeux leur éclat tendre..... P.FISSON